Virginie Maris

Virginie Maris est chargée de recherche au CNRS. Elle travaille au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CEFE – UMR 5175) à Montpellier en philosophie de l’environnement. Ses travaux portent sur les enjeux épistémologiques et éthiques de la protection de la nature. Elle est l’auteure d’une trentaine d’articles scientifiques sur la biodiversité, l’écoféminisme, les espèces non-indigènes, l’économie environnementale, les services écosystémiques ou la compensation écologique. Elle a récemment publié La part sauvage du monde – penser la nature dans l’Anthropocène (Seuil, coll. Anthropocène, 2018).